Installations du docteur Petit

Visite du cabinet

Pour la sécurité des patients et des soignants, l’asepsie a fait l’objet d’un soin tout particulier dans l’organisation du cabinet.

Steril

Les différentes zones de soins et de traitement s’articulent autour d’une salle de stérilisation centrale afin d’éviter au maximum les contacts avec les zones administratives, de réception et d’attente. Il est à tout moment possible pour le patient de « visiter » la salle de stérilisation.

 

 

 

Chir5webLa salle de chirurgie offre un degré de sécurité supplémentaire : 
elle est complètement isolée du reste de l’espace cliniquechir3 web

 

 

 

 

 

 Porte On y pénètre par l’intermédiaire d’un sas vitré à porte automatique. L’accès y est contrôlé. Les revêtements des sols, murs, plafonds sont étanches. Son organisation a fait l’objet d’un soin tout particulier. Afin de limiter toute contamination et d’atteindre un haut niveau d’asepsie, seul le matériel strictement nécessaire aux interventions y est présent. Il n’y a pas de meubles. Les tables à roulettes sont en acier inox ou en verre. L’aspiration aux normes chirurgicales est à dépression d’air. 

 

 Stérilisation, désinfection, propreté

« On ne désinfecte que ce qui est propre »

Le chirurgien-dentiste doit prendre et faire prendre par ses adjoints ou assistants toutes dispositions propres à éviter les transmissions de quelque pathologie que ce soit. C’est le Code de Déontonlogie des Chirurgiens-Dentistes.

L’asepsie implique 4 étapes incontournables : décontamination (Normes AFNOR : bactéricide, fongicide et virucide), nettoyage (ultra sons / thermo désinfecteur), conditionnement (thermosoudage) et stérilisation conforme à la norme NF EN13060 de 2004 .

Les instruments ou cassettes ensachées et stériles font l’objet d’une traçabilité effective (la date de stérilisation est notée sur les sachets).

Les trousses et cassettes de chirurgie sont conditionnées dans des doubles sachets.

Nouvelles technologies

 Scanner et Cône Beam

 Depuis 2013, le cabinet dentaire des docteurs Stéphane Petit et Frédérique Vital Petit est équipé d’un Cône Beam  (Tomographie Volumétrique Numérisée à Faisceau Conique).
Ce Cône Beam offre une qualité d’image incomparable.
Le temps d’exposition est limité grâce au mode d’émission pulsé propre à cet appareil.

Le Cône Beam est un outil diagnostic fabuleux.

En un seul cliché il est possible de radiographier toute la bouche, de la reconstruire virtuellement en 3 dimensions (3D) et de naviguer dans cet espace, millimètre par millimètre, coupe par coupe, en visualisant les dents, le tissus osseux, les trajets nerveux et vasculaires intra osseux, … et tout ceci sans déformation, ni écrasement des plans (contrairement à un cliché panoramique) et avec une précision redoutable.
On dit souvent du Cône Beam qu’il révolutionne la pratique de la médecine dentaire. Et pour cause, plus performant que la radiographie conventionnelle et moins irradiant que le scanner, ce concept permet une approche diagnostique idéale pour certains types de traitement dentaire. Cet examen permet d’identifier des infections, des fractures osseuses, des kystes, des lésions osseuses, des fêlures de la racine des dents, des corps étrangers…

Il sert aussi à évaluer le volume osseux et la position des nerfs en vue de la pose d’implants. Grâce à la modélisation en 3D, il permet de choisir la taille et la forme des implants en fonction de la morphologie osseuse des maxillaires du patient.
Cet outil permet donc d’affiner un diagnostic (il est quasiment impossible de « passer à côté » d’une infection avec ce type d’examen), d’expliquer une pathologie, et ainsi de faire des choix thérapeutiques fondés sur la réalité ! 

scanner et cone beam 

 

 

 

Il offre la possibilité d’une reconstruction informatique en trois dimensions. Il utilise un faisceau conique ouvert qui lui permet de balayer l’ensemble du volume à radiographier en un seul passage, à l’inverse du scanner traditionnel qui pour sa part doit effectuer des coupes linéaires par de multiples rotations.

Le cône beam présente donc plusieurs avantages :

  • une meilleure acquisition sur les petites structures osseuses
  • le cône beam réalise des clichés sur tous les plans spatiaux. Il offre ainsi une acquisition d’image plus précise que celle de la radiographie conventionnelle, sans écrasement ni déformation des plans, de qualité égale voire supérieure à celle du scanner. Il produit par ailleurs des coupes nettement plus fines que celle du scanner avec une résolution spatiale supérieure. Ce qui permet au praticien d’obtenir des informations plus détaillées sur les anomalies des petites structures dentaires, souvent plus difficiles à détecter au scanner.
  • une meilleure appréhension des traitements par l’acquisition en 3D. On a réellement l’impression de pouvoir « se promener » au sein des structures osseuses.
  • une approche optimale et plus sécuritaire pour certains traitements en chirurgie dentaire et en implantologie. Permettant notamment de déterminer la quantité et la qualité osseuse de façon très précise, ainsi que la localisation des petites structures morphologiques comme les canaux radiculaires, le Cône Beam s’avère être un outil de choix pour la planification de la pose d’implants. Par la même occasion, il permet au patient de visualiser et de comprendre son traitement.
  • Une exposition aux rayons bien inférieure à celle du scanner.  Cette exposition sera d’autant plus réduite que le cône beam permet une acquisition complète en un seul passage. Il se pose ainsi en examen de choix par rapport au scanner lorsque les résultats en 2D sont insuffisants.
  • Toutes les étapes sont réalisées au même endroit, vous n’avez plus besoin de vous rendre dans un centre de radiologie pour réaliser ce type d’examen. Ce qui représente un gain de temps pour tout le monde.
  • Le résultat est instantané et permet de valider le plan de traitement immédiatement. Lorsque nous réalisions des interventions complexes (Sinus Lift, Greffes Osseuses, etc…) il nous est possible de vérifier tout de suite le résultat.
  • Non remboursé par la sécurité sociale lorsque sont utilisation est à visée implantologique, le coût de cet examen vous sera facturé 100€.

patient sous cone modif

En quelques mois cet outil nous est devenu indispensable. On s’est vite demandé comment on faisait avant son acquisition.

DECOUPE OSSEUSE – GREFFES OSSEUSES 

Le cabinet dentaire des docteurs Petit s’est doté d’un appareil de PIEZOSURGERY qui élargit grandement les champs d’intervention et permet d’effectuer des greffes osseuses inenvisageables par le passé.

PIEZOSURGERY TOUCH

 

 

 

 

 

 

Avantages pour le patient

  • Protection des tissus mous, par exemple dans les chirurgies de latéralisation de sinus le risque de perforation est réduit de plus de 80%
  • Moins d’enflure post-opératoire.
  • Ostéo-intégration meilleure et plus rapide après préparation du site implantaire.
  • Récupération post-opératoire plus rapide et moins traumatique.

Avantages cliniques

Quand il s’agit de découper de l’os, on peut bien sûr utiliser des scies, des disques et des fraises classiques. Elles taillent l’os, certainement, mais ne font aucune distinction : n’importe quel tissu mou (artères, veines, nerfs)  sur leur chemin sera également tranché.

Les microvibrations ultrasoniques propres à la technique originale PIEZOSURGERY® taillent l’os – et rien d’autre.

Aucun tissu mou n’est atteint, ce qui permet de travailler avec une précision qui non seulement facilite l’acte chirurgical lui-même, mais en même temps réduit grandement le malaise post-opératoire des patients.

La PIEZOSURGERY permet d’effectuer des coupes micrométriques pour des interventions peu invasives, avec une précision chirurgicale et une sensation tactile per-opératoire maximales.

La PIEZOSURGERY protège n’importe quelle sorte de tissu mou. L’os peut être découpé sans léser nerfs, vaisseaux ou membranes. Ainsi la PIEZOSURGERY offre une sécurité maximale aux chirurgiens et aux patients.

La PIEZOSURGERY assure une visibilité opératoire maximale. L’effet de cavitation produit par les mouvements ultrasoniques crée un champ opératoire exsangue.